Catégories
Pensées

Instant révélation

Ce week-end, j’ai fait découvrir L’histoire sans fin à ma fille, et pas seulement parce que le héro s’appelle Bastien. Lorsque j’ai vu ce film la première fois, je devais avoir dans les 8 ans et il m’avait littéralement transporté.